Print this page

Mastère professionnel en russe (Tourisme et patrimoine)

Le Mastère professionnel en russe (Tourisme et patrimoine) offre une formation aux étudiants ayant terminé avec succès leurs études en Licence appliquée en russe (Tourisme et patrimoine) ou en licence fondamentale en langue et littérature russes, après avoir passé une présélection (étude de dossiers) et un test d’évaluation (écrit ou oral).
La formation dure 4 semestres, dont le dernier est consacré à un stage professionnel dans le domaine du tourisme ou du patrimoine couronné par l’élaboration et la soutenance d’une recherche dans la spécialité.
La formation a pour but de préparer des spécialistes dans le domaine du tourisme et du patrimoine maîtrisant la langue russe (cadres pour les agences de voyage et tour opérateurs, hôtels et Office National du Tourisme, …)

Le programme d’études inclut les matières et le nombre d’heures suivants :

Semestre I et II :

Perfectionnement linguistique (2 heures par semaine) ;
Communication écrite et orale (2 heures par semaine) ;
Langue des médiats (presse écrite et audio visuel (2 heures par semaine) ;
Russe appliqué au tourisme (2 heures par semaine) ;
Archéologie et monuments historiques de la Tunisie (3 heures par semaine) ;
Traduction spécialisée (textes à contenu touristique et terminologie spécialisées (2 heures par semaine) ;
Anglais (2 heures par semaine) ;
Informatique (2 heures par semaine).

Semestre III :
Russe appliqué aux métiers du tourisme (3 heures par semaine) ;
Communication interculturelle (3 heures par semaine) ;
Traduction spécialisée (documents d’affaires et terminologie spécialisée) (2 heures par semaine) ;
Administration et gestion des entreprises touristiques (en français) (2 heures par semaine) ;
Méthodologie de recherche (méthodologie d’élaboration de rapport de stage ou de mémoire (2 heures par semaine) ;
Anglais (2 heures par semaine) ;
Informatique ou autre option dans la spécialité (2 heures par semaine).

Semestre IV :
Stage professionnel de 2 mois couronné par l’élaboration et la soutenance d’une recherche dans la spécialité.